31.mai.2016

Il faut prendre en compte qu’il peut exister un risque de foudre avant même de recevoir les alertes visuelles ou acoustiques qu’un orage va se produire ; aussi la sécurité face à ce genre de phénomène doit être prise en compte et des mesures préventives doivent être mises en place.

Il existe des systèmes d’alerte en amont qui permettent de recevoir des alarmes par anticipation quant à la probabilité d’un risque de foudre.

Les personnes qui se trouvent à l’extérieur d’une structure sont exposées à un plus grand risque d’être touchées par la foudre, soit par impact direct soit par tension.

Pour les personnes à l’intérieur d’un édifice les risques encourus peuvent être les suivants :

  • Une forte augmentation du potentiel des éléments reliés aux lignes qui proviennent de l’extérieur, telles que lignes électriques, de téléphone ou câbles d’antennes.
  • Les objets métalliques dans l’intérieur d’une structure peuvent aussi atteindre de forts potentiels et produire des tensions de contact.

 

Comment se protéger de la chute de la foudre

La plupart des victimes par foudre le sont en général juste avant ou juste après un épisode orageux ; c’est dû au fait que logiquement les personnes sont conscientes du danger de sortir en plein orage électrique.

Les éclairs sont des phénomènes hautement dangereux et par conséquent il faut éviter de s’exposer au risque d’être atteint par une décharge électromagnétique.

Les personnes qui veulent se protéger de la foudre doivent suivre les recommandations suivantes :

  • Ne pas programmer d’activités en extérieur quand il y a un risque ou un pronostic d’orages, annulant ainsi toute activité à l’air libre. Il faut se tenir informés de la météo lors des époques particulièrement sujettes aux orages et ne pas partir en moyenne ou haute montagne lorsqu’il y a un risque évident d’orage.
  • Si on ressent un chatouillement sur la peau, les cheveux se hérissent et les objets métalliques ou à pointe métallique émettent un bourdonnement comme celui d’une ruche et provoquent des petites étincelles, cela veut dire que l’orage est proche.
  • Si l’orage survient tandis que nous sommes à l’air libre, il faut chercher un abri dans un endroit avec un toit uni électriquement à la terre ou dans une structure entièrement métallique ou dans une voiture avec le moteur à l’arrêt et les fenêtres fermées (les tentes de camping traditionnelles n’offrent aucune protection).
  • Eviter de courir, et encore moins avec les habits mouillés, faire du vélo ou du cheval. Eviter de se baigner ou nager.
  • Eviter le contact ou la proximité de structures métalliques, de barrières métalliques, rails de train, etc.
  • Dans un édifice, éviter d’utiliser les téléphones fixe connectés par câble à la ligne téléphonique.
que hacer tormenta con rayos

 

Dans le cas où l’exposition aux éclairs est inévitable

posición para evitar relampagos

Si les mesures exposées ci-dessus ne peuvent être appliquées et l’exposition à l’orage électrique est inévitable, il faut se mettre dans la position qui apparait ci-après.

  • Joindre les pieds au maximum : c’est le point le plus important pour éviter des tensions de passage car les blessures au corps sont produites par le courant qui le traverse ; or en réduisant les tensions de passage, nous réduisons la quantité de courant qui traverse le corps.
  • Réduire notre propre hauteur (s’accroupir)
  • Eviter de mettre les mains au sol ou sur des objets connectés à la terre.
  • S’éloigner des lieux élevés, des collines ou promontoires, des arbres très grands ou isolés.
  • Ne pas porter d’objets qui dépassent de la tête (outils, piolets, parapluies, club de golf, canne a pêche, etc.)
  • Ne pas porter d’objets métalliques (boucles de ceinture, chaussures à pointes métalliques, lunettes, boucles d’oreilles, etc.)
  • Rester à l’abri 30 minutes de plus après avoir écouté le dernier coup de tonnerre

Premiers secours en cas d’impact de la foudre

Les premiers secours à réaliser sont les mêmes que pour les décharges électriques ou les brûlures. C’est le personnel qualifié qui doit réaliser les manœuvres de réanimation le plus rapidement possible, car une rapide intervention peut sauver la vie de la personne affectée par la foudre.

  • Si la personne est inconsciente, vérifier le pouls et la respiration.
  • Si le poux bat, mais la personne ne respire pas, commencer à faire le bouche à bouche.
  • Si le pouls ne bât pas, commencer la réanimation cardio-pulmonaire.
  • En cas d’arrêt cardio-respiratoire à cause de la foudre, les personnes ont une plus grande chance de s’en sortir qu’un arrêt cardio-respiratoire pour d’autres raisons ; aussi il est primordial de commencer la réanimation au plus vite.
  • Vérifier s’il existe d’autres blessures, telles que fractures. SI on soupçonne une fracture vertébrale, éviter tout mouvement.
  • Les blessures doivent se chercher principalement dans les doigts des mains et les orteils et dans les zones où la personne porte des boucles de ceinture, des bijoux, des médailles, etc. Généralement il y a deux zones qui présentent des brûlures ; elles correspondent à l’entrée et à la sortie du courant électrique.
  • Maintenir au chaud la victime jusqu'à l’arrivée des secours.
  • Même si une personne touchée par la foudre semble simplement déboussolée et ne présente pas de blessures importantes, il faut tout de même attendre l’arrivée des secours pour évaluer l’impact réel de la foudre sur son organisme.
Que faire en cas d’orage électrique